Penser la suite …

L’envers du temps s’étire
l’oubli s’installe

Que retenir
que tenir encore
en ce corps
qui se souvient
de l’inévitable usure
puisant dans un présent
les précieuses pépites
du moment
glanant dans le réservoir
du cherchant
un savoir
dégageant dans le Mystère
un sens
à l’univers

Que délester
pour alléger encore
cette âme
feu follet dans la nuit
qui poursuit
son interminable spirale
chaloupante sur les ondes vagabondes
d’un espace et d’un temps

Que dissoudre
de cet égo qui se considère
pensant
et tourneboule
dans un monde de concepts illusoires

Que vive ce silence des profondeurs
dansant sur les rondeurs
de l’éphémère instant