Caresser un rêve

J’ai caressé un rêve
doucement
il a frissonné
s’est ébroué
m’a saupoudrée d’une pluie d’images

Sur la ligne d’horizon
il me regarde
de cette présence dans l’absence
comme un scintillement dans la nuit qui vacille
comme une odeur indéfinissable à absorber

Au loin dans l’avenir
je le regarde
jour après jour il donne
une plénitude au vide
une épaisseur au désir
une chair aux mots
un corps à l’écriture

ENVOI

Caressons nos rêves
laissons-les s’épandre
en gouttelettes vivifiantes
dans nos têtes et nos cœurs
pour qu’en images mots et actions
se régénère notre si fragile Humanité