Fragilité

Combien m’émeut le regard
d’un silence intérieur
à la recherche des notes de la tendresse

Combien me troublent
ces moments désemparés où la fragilité
se révèle sous le bouclier du cynisme

Combien me touche la peur de celui qui découvre
que les murailles patiemment construites
se fissurent sous la pression des émotions éperdues

Qu’il est doux de plonger
au cœur d’un regard
quand le silence installé contient
le doute
moment désarmé des certitudes

Au cœur de

Du tartigrade extrémophile microscopique
à l’imposant éléphant ou la géante baleine bleue
en passant par le Physarum polycephalum
le quasi immortel Blop
ou le primate bipède homo sapiens
notre ancêtre

Toutes ces visibles créatures de la planète terre
témoignent de l’histoire de l’unité
de ce moment zéro
ce O
où l’œuf primordial libère
une énergie exponentielle
infinie
pour définir le 2 qui se regardant
trace un cœur
qui contient la dualité des opposés

Cœur qui manifeste une conscience
qui explore tous les possibles
du micro au macroscopique
dans un espace temps fulgurant
d’années lumières

Et nous Humains
d’une si minuscule planète
issus des poussières d’espace
à la recherche dans une courte subsistance
du sens de l’existence
comment intégrer en pensées et actions
cette immensité
comment faire pénétrer en nos vies d’être fini
l’offrande de l’infini

A chacun de trouver la voie
les chemins sont multiples
les enseignements nombreux
ils guident vers l’unité
au cœur originel

Au cœur de
la concorde et du courage
la couronne et de la coupe
la victoire et du Graal
la joie sans gain
l’Amour Âme or

%d blogueurs aiment cette page :